Installation de Mastodon

Après avoir joué un peu avec le Mastodon et docker, j’ai eu envie de le déployer correctement. Je reprends l’article d’Agristan : https://angristan.fr/installer-instance-mastodon-debian-8/

1. Installation de Node.js

J’ai déjà ma propre installation, j’installe Yarn.

2. Installation de Redis

3. Installation de PostgreSQL

On crée un utilisateur et une base de données :

4. Création de l’utilisateur Mastodon

On va mettre en place l’environnement de Mastodon avec cet utilisateur.

Pour se loger :

5. Installation de Ruby
5.1. Installation des dépendances (en root) :

5.2. Installation de rbenv

On se connecte avec l’utilisateur mastodon

On se reconnecte pour prendre en compte le nouvel environnement

5.3. Installation de ruby-build

5.4. Installation de Ruby

Cela peut prendre quelques minutes ou quelques dizaines de minutes suivant la puissance de votre serveur.

6. Installation de Mastodon

Ensuite, on va utiliser la dernière version stable plutôt que le dépôt de développement continuellement mis à jour.

Note : $(git tag | tail -n 1) est une commande qui récupère automatiquement le dernier tag, c’est à dire le numéro de la dernière version.

Ensuite on installe le reste :

7. Configuration

Pour la configuration voir plus bas.

7.1. Mise en place de la base de données

7.2. Pré-compilation des fichiers CSS et JS

8. Mise en place des scripts Systemd

Pour fonctionner, Mastodon a besoin de 3 services. Pour pouvoir les gérer facilement, on va utiliser des scripts systemd.

À faire en root.

8.1. Processus web

Collez :

8.2. Processus en arrière-plan

Collez :

8.3. Processus pour l’API

Collez :

On active les services :

Et on démarre le bazar :

Si vous modifiez la configuration :

Pour vérifier que tout est en route :

9. Mise à jour de Mastodon

Il y a souvent des mises à jour de Mastodon, surtout en ce moment. Pour mettre à jour votre instance, c’est très simple.

Sauvegarder les fichiers et la base de données avant de mettre à jour.

Déjà, une petite mise à jour des paquets ne fait pas de mal :

On arrête tout :

On récupère les sources, et on met à jour Mastodon, les dépendances Ruby et npm, on régénère les assets et on met à jour la BDD.

Note : $(git tag | tail -n 1) est une commande qui récupère automatiquement le dernier tag, c’est à dire le numéro de la dernière version.

Aussi, toutes ces commandes ne sont pas forcément nécessaires à chaque fois, mais les exécuter ne vous fera pas de mal 😉 . Je vous recommande de lire les notes de versions avant de mettre à jour.

Et on redémarre tout :

10. Mise en place des crons

On édite le crontab :

Et on y ajoute :

11. Installation du reverse proxy Nginx

On installe Nginx stable depuis les dépôts officiels :

On ajoute la configuration :

Et on y met (à adapter, ici c’est pour mstdn.io) :

Avec une belle configuration HTTPS inclue. 🙂

Pour que tout ça soit fonctionnel on va générer les certificats correspondants au domaine.